DERNIÈRE HEURE! Conférence surprise du CARPH! La chasse aux sorcières et la question du diable ; constitution subjective de l’Autre méchant

Diable_VFinale_Couleur_2OctLe CARPH et NLS Québec (New Lacanian School) présentent:

 

La chasse aux sorcières et la question du diable ; constitution subjective de l’Autre méchant.

 

Une conférence de Jacob Rogozinski, Ph.D. (Université de Strasbourg)

 

« La figure de Satan et le mythe du « complot satanique » ont joué un rôle décisif dans la persécution de masse appelée « chasse aux sorcières » qui s’est déchaînée en Occident entre le XV° et le XVIII° siècle. J’avance comme hypothèse que la figure d’un Autre maléfique et la « théorie » du complot demeurent deux traits fondamentaux des dispositifs de persécution des temps modernes. Ainsi les mouvements totalitaires du XX° siècle ont-ils continué de diaboliser leurs ennemis, bien qu’ils aient abandonné toute croyance en cette figure déterminée de l’Autre maléfique que l’on désignait depuis des millénaires comme « Satan ». Comment opère une telle figuration? Doit-on reconnaître dans le diable, avec Freud, une figure du Père? Comment rendre compte alors de certains traits « maternels » qui la caractérisent? Peut-on repérer, en Satan, une métaphore de la jouissance? Qui se dissimule donc sous le masque du diable? »

 

Jacob Rogozinski est professeur au département de philosophie de l’Université de Strasbourg en France. Ses domaines de recherche sont la phénoménologie du corps et du sujet, philosophie et littérature, philosophie et psychanalyse et la philosophie politique.