Introduction à la perspective intersubjective en psychologie avec Nadine Gueydan!

Mercredi 25 janvier, local SU-1550, UQÀM, 100 Sherbrooke Ouest, 13h à 16h.

Le paradigme philosophique actuel, qui délaisse la vision traditionnelle de l’homme comme entité close pour celle de l’homme édifié en permanence par un réseau d’influences auquel lui-même participe, a concouru à forger les grands paramètres de l’intersubjectivité en psychologie. Déplaçant son regard de l’intrapsychique vers l’interpsychique et attentif à l’influence mutuelle de chaque instant, le psychoclinicien s’inclut dans le processus dialogal, utilisant la présence vivante de sa subjectivité, consciente ou inconsciente, pour faire advenir un sujet.

NADINE GUEYDAN est psychologue clinicienne. Diplômée en philosophie (Lyon, France) et en psychologie (Université de Montréal), elle exerce en bureau privé depuis plus de 35 ans. Au cours de ses différentes formations à la psychothérapie, allant de l’humanisme existentiel à la psychanalyse intersubjective, elle n’a cessé de nourrir son intérêt pour les assises philosophiques de la psychologie, dans ses dimensions phénoménologique, existentielle, herméneutique et aujourd’hui intersubjective. Elle a présenté successivement 14 activités de formation dans le cadre du Groupe d’étude sur l’intersubjectivité (GEI) entre 2012 et 2016.

Dialogue autour d’un livre, avec Mélanie Joelle Gorton et Catherine Hartond’un livr

Merleau-Ponty_Harton et Gorton VF