Opérer avec un enfant autiste en institution, par Bruno de Halleux

Le Centre d’activités et de références en psychodynamique et humaniste (CARPH) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) est heureux de vous inviter à sa 3e conférence de la session d’automne 2021:

Opérer avec un enfant autiste en institution
par Bruno de Halleux

Quand? Vendredi 15 octobre 2021, 12h30-14h
Où? Local SU-1550, au pavillon Adrien-Pinard de l’Université du Québec à Montréal (100 Sherbrooke Ouest).

« Nous partirons du cas d’un enfant autiste pour y démontrer l’efficace d’une pratique – dite pratique à plusieurs – dans une institution orientée par l’enseignement de Lacan.»

*Gratuit et ouvert à tous, sur présentation du passeport vaccinal. Suivant les règles sanitaires en vigueur à l’université, l’inscription sera obligatoire à l’entrée et vous vous verrez attribuer une place assise. Le port du masque est exigé en tout temps durant la conférence.*

*En présentiel uniquement. Pas de rediffusion en ligne.*

Bruno de Halleux est psychologue et psychanalyste à Bruxelles (Belgique). Il est le directeur thérapeutique de l’Antenne 110, un centre de rééducation qui reçoit 18 enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme et un trouble grave de la personnalité. Il est l’auteur de nombreux articles et vient de faire paraître un ouvrage: «Le désir de Lacan» (Presses psychanalytiques de Paris, 2021).

Bruno de Halleux est invité, à Montréal, par NLS-Québec en collaboration avec le Pont freudien, pour une conférence le soir-même sur l’ouvrage qu’il vient de faire paraître « Le Désir de Lacan ». Informations ICI. Notez que le Pont freudien organise cette même fin de semaine (16-17 octobre) la 52e Rencontre du Pont freudien. Son thème: « Répétition et transfert». Tarif étudiant: 80$ pour la fin de semaine. Informations ICI. Nous remercions le Pont freudien d’avoir permis d’organiser cette conférence, et M. de Halleux de se prêter à l’exercice pour les étudiants du CARPH.

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/369955714823374
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com

Existentialisme, phénoménologie féministe, le doute féminin et de l’épuisement par Marie-Anne Casselot

Le CARPH vous invite à sa deuxième conférence de la session universitaire de l’automne 2021.

Existentialisme, phénoménologie féministe, le doute féminin et de l’épuisement.

Où ? Local SH-2420 Au 200 Sherbrooke Ouest, de l’Univesité du Québec à Montréal. En présentiel uniquement.

Quand ? Le mercredi 13 octobre de 12h30 à 14h00.

Gratuit et ouvert à tous et toutes dans la limite des places disponibles du local

Cette présentation problématisera ce que Anne-Marie Casselot appelle « l’épuisement subjectif », un phénomène d’épuisement fragilisant l’individualité dans l’exécution de certains actes intentionnels intersubjectifs. Les actes de douter, de se soucier, de planifier et finalement de se protéger, seront étudiés en ce qu’ils illustrent une relationnalité imposée (un « exister-pour-autrui » se déclinant au détriment d’un « exister-pour-soi ») notamment sur les sujets altérisés. Cette relationnalité imposée, orientée vers autrui, affaiblit l’intentionnalité d’une personne et fragilise son individualité. Une description phénoménologique et féministe révèle ces actes invisibles et non quantifiables, et comment ils influencent les intentions et les actions d’un sujet. En mobilisant plusieurs philosophes féministes, elle soutiendra que l’épuisement subjectif est un phénomène négatif impliquant des risques éthiques, épistémiques, existentiels et émotionnels pour les sujets subalternes. Ainsi, ces quatre actes intentionnels, vécus dans un contexte social inégalitaire, renforcent l’épuisement subjectif et l’imposent aux sujets altérisés. 

Marie-Anne Casselot est doctorante en philosophie féministe à l’Université Laval et chargée de cours (UQAM, Université de Sherbrooke). Ses recherches doctorales se concentrent sur les perspectives féministes sur la corporalité et la spatialité en phénoménologie existentielle. Spécifiquement, comment les sujets incarnés prennent l’espace selon leur genre et comment ce déploiement spatial genré est-il interconnecté aux rapports sociaux de genre dans les espaces publics ? Elle développe aussi une expertise sur les aspects genrés de certaines expériences affectives et intentionnelles telles que le doute, la charge mentale, le souci, etc. Parallèlement à ses recherches philosophiques, Marie-Anne Casselot se spécialise sur les mouvements écoféministes comme faisant partie intégrante des mouvements féministes au XXe et XXIe siècles. Elle a notamment co-dirigé le recueil Faire partie du monde paru aux Éditions du Remue-ménage en 2017 et elle a co-enseigné le cours Introduction aux écoféminismes à l’Institut de recherches en études féministes à l’UQAM en 2021. 

Évènement Facebook:https://www.facebook.com/events/555844002408498/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22page_admin_bar%22%2C%22surface%22%3A%22page%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22events_admin_tool%22%2C%22surface%22%3A%22events_admin_tool%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22surface%22%2C%22surface%22%3A%22create_dialog%22%7D]%2C%22ref_notif_type%22%3Anull%7D
Suivez la page Facebook du CARPH: Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion
, faites-en la demande à carphuqam@gmail.com

Capacitisme et désorientations corporelles, par Corinne Lajoie

Le CARPH vous invite à sa première conférence de la session d’automne 2021

Capacitisme et désorientations corporelles, par Corinne LAJOIE.

Quand ? Mercredi 15 septembre 2021, 12h00 – 14h00

Où ? Par Zoom, inscription obligatoire

Inscription : https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZcrfuqgrzgiHdQmj2T5f9gWzrZ7Zxz1EOZa

Gratuit et ouvert à tous et toutes

Le capacitisme est une forme de discrimination sociale contre les personnes handicapées. Dans cette présentation, j’explorerai l’expérience vécue du capacitisme par les personnes handicapées dans ses dimensions corporelles et affectives.
Plus précisément, je défendrai l’idée que que les discriminations capacitistes en milieu social produisent des désorientations corporelles qui sont (1) structurellement imposées; (2) continues et persévérantes; et (3) nuisibles et dommageables pour les personnes handicapées.

Corinne LAJOIE (elle/iel) complète présentement un doctorat en philosophie à Penn State University. Sa dissertation propose un dialogue entre la phénoménologie, la philosophie féministe, les études du handicap (disability studies), et l’éthique continentale. Ses travaux ont été publiés dans de nombreuses publications, notamment The Journal of the American Philosophical Association; Hypatia: A Journal of Feminist Philosophy, Puncta: Journal of Critical Phenomenology; Chiasmi: Trilingual Studies Concerning the Thought of Maurice Merleau-Ponty et Symposium: Canadian Journal of Continental Philosophy. Iel a récemment co-édité deux numéros speciaux: le premier sur la phénoménologie critique après Merleau-Ponty et le second sur les rapports entre la phénoménologie critique et les études du handicap (disability studies).

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/582130079452186/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22page_admin_bar%22%2C%22surface%22%3A%22page%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22events_admin_tool%22%2C%22surface%22%3A%22page%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22surface%22%2C%22surface%22%3A%22create_dialog%22%7D]%2C%22ref_notif_type%22%3Anull%7D
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam@gmail.com

La psychothérapie de groupe: approche analytique, par Pierre Joly

Le CARPH vous invite à sa 9e conférence virtuelle de la session d’hiver 2021:

La psychothérapie de groupe: approche analytique
par Pierre JOLY

Quand? Vendredi 7 mai 2021, 12h30-14h
Où? Sur Zoom

Inscription: https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZwkf-muqzMiG9EexdgkMOayntAss7Um3j23

*Gratuit et ouvert à tous*

Cette conférence proposera une introduction à la théorie ainsi qu’à la méthode sous-tendant le travail analytique en situation de groupe. Des exemples cliniques tirés de la littérature ainsi que de la pratique du conférencier en milieu communautaire (à la Maison St-Jacques) viendront illustrer la nature, l’intérêt et la complexité de ce travail.

Pierre JOLY est psychologue et psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Montréal. Il travaille depuis plus de 20 ans en bureau privé et en milieu communautaire à la Maison St-Jacques.

*Prenez note que cette conférence ne sera ni enregistrée ni rediffusée. Parce qu’elle a lieu sur Zoom (ce qui rend difficile d’attester des présence), aucune attestation ne pourra être délivrée.*


Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/939585403470965
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com

Le travail de la pulsion de mort dans la clinique et dans la culture, par Ellen Corin

Le CARPH vous invite à sa 8e conférence virtuelle de la session d’hiver 2021:

Le travail de la pulsion de mort dans la clinique et dans la culture
par Ellen CORIN

Quand? Mercredi 21 avril 2021, 12h30-14h
Où? Sur Zoom

Attention: inscription obligatoire et exceptionnellement réservée aux étudiant.es en psychologie de l’UQAM.
=>Vous devez utiliser votre courriel UQAM pour vous inscrire.
=> Le jour de la conférence, vous devrez vous authentifier sur https://uqam.zoom.us/ avec votre code MS pour participer.

Inscription: https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZcsf-mpqT4tHtKMA60RNxC9oc4Bj6N9Gg3R

« L’hypothèse d’une pulsion de mort demeure controversée en psychanalyse. Nous nous intéresserons au contexte dans lequel Freud l’a formulée et ainsi qu’à la manière dont elle a été critiquée, poursuivie ou reformulée dans la pensée psychanalytique. La fécondité de ces positions sera explorée à partir d’un matériel clinique. Nous mettrons aussi cette hypothèse au travail à partir de données culturelles relatives à l’ascétisme en Inde.»

Ellen CORIN est psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Montréal (SPM). Elle a été chercheure à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et professeure aux départements d’anthropologie et de psychiatrie à l’Université McGill. Ses recherches ont été menées en Afrique et en Inde et se sont situées au carrefour entre l’anthropologie et la psychologie. Elle s’est notamment intéressée à l’expérience de la psychose et aux expériences limites dans différents contextes culturels.


Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/289083502824327
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com

Impasses, traversées et trouvailles au moment de la puberté, par Beatriz Gonzalez-Renou

Le CARPH vous invite à sa 7e conférence virtuelle de la session d’hiver 2021:

Impasses, traversées et trouvailles au moment de la puberté
par Beatriz Gonzalez-Renou

Quand ? Le vendredi 16 avril 2021 de 12h30 à 14h (Montréal)
Où ? Sur Zoom (inscription obligatoire)

Gratuit et ouvert à tous *
Cette conférence ne sera ni enregistrée, ni rediffusée.*
*Parce qu’elle a lieu sur Zoom, aucune attestation de présence ne pourra être délivrée. *

Inscription obligatoire: https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZwvd-2sqzgqEtzy0VUOfYwe281djkOy35tx

«Impasses, traversées et trouvailles: trois termes qui peuvent rendre compte des difficultés propres à la trajectoire subjective des adolescents d’aujourd’hui. Notamment lorsqu’ils adressent, un.e par un.e, leur malaise à un psychanalyste. Nous reviendrons sur l’un des textes majeurs de la théorie psychanalytique afin d’en démontrer sa valeur d’orientation dans la clinique actuelle. Il s’agit des Trois essais sur la théorie sexuelle, écrit par Sigmund Freud en 1905. Sur le fil de notre abord, il apparaît que le moment de la puberté s’avère être un carrefour où se joue ce que Freud a nommé comme « la plus délicate des transitions » dans ce qui fait le parcours d’une vie. Notre propos s’orientera particulièrement à partir du troisième essai : « Les métamorphoses de la puberté ». Il s’agira d’une mise en tension entre quelques éléments de ce texte et la façon dont il peut nous permettre de saisir les enjeux pulsionnels auxquels ont affaire des très jeunes gens qui se trouvent en pleine traversée ; entre l’enfant et l’adulte en devenir. Quelques références à l’enseignement de Jacques Lacan nous serviront de boussole.»

Beatriz Gonzalez-Renou est psychanalyste à Paris et membre de l’École de la Cause Freudienne (ECF) et de l’Association mondiale de psychanalyse (AMP). Elle est titulaire d’un DESS de psychologie clinique et pathologique (Université Paris 13) et d’un DEA de psychanalyse (Université Paris 8). Elle est l’auteure de nombreux articles.

Beatriz Gonzalez-Renou est l’invitée virtuelle, à Montréal, de la 51e Rencontre du Pont freudien qui se déroulera le samedi 17 avril sur Zoom. Son thème: « Des enfants en psychanalyse». Tarif étudiant: 40$, inscriptions: http://pontfreudien.org/content/beatriz-gonzalez-renou-des-enfants-en-psychanalyse.
Nous remercions le Pont freudien d’avoir permis d’organiser cette conférence, et Mme Gonzalez-Renou de se prêter à l’exercice pour les étudiants du CARPH.

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/453942219208795
Intégrez notre groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/carph/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail.com

L’accompagnement des personnes trans et créatrices dans le genre, par Maxime Delisle

Le CARPH vous invite à sa sixième conférence virtuelle de la session d’hiver 2021:

L’accompagnement des personnes trans et créatrices dans le genre
Par Maxime Delisle

Quand ? Le Mercredi 14 avril 2021
Où ? Sur Zoom

* Gratuit et ouvert à tous *
* Cette conférence ne sera ni enregistrée, ni rediffusée. Parce qu’elle a lieu sur Zoom, aucune attestation de présence ne pourra être délivrée. *

Inscription obligatoire:
https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZwvd-iurD4tGtBQYcFtHX9JtTNTlT7yrczg

Quelle posture clinique adopter lorsqu’une personne se présente dans votre bureau avec une demande d’accompagnement pour un processus de transition de sexe, d’exploration de genre et/ou d’affirmation de genre (coming out)?
Cette conférence se veut une introduction aux enjeux cliniques liés à la diversité de genres, dans une perspective de relation d’aide. Partant de l’idée qu’une compréhension binaire et rigide du genre peut causer des difficultés d’écoute empathique chez les thérapeutes, nous éclaircirons les concepts en lien avec le sexe et le genre (Judith Butler), les approches de type « trans-affirmatives » et la notion de consentement éclairé. Nous terminerons avec une discussion sur le besoin de validation et d’apaisement souvent criant chez ces personnes, et la manière dont une approche thérapeutique de type kohutienne (Heinz Kohut) peut favoriser une démarche d’actualisation de soi.

Maxime Delisle est une personne trans non binaire, qui travaille comme infirmier clinicien en santé mentale et en toxicomanie depuis 17 ans. Il est titulaire d’une maîtrise en intervention en toxicomanie et a suivi une formation en hypnose clinique. Maxime Delisle effectue actuellement un stage en psychothérapie d’approche humaniste.

Événement Facebook:https://www.facebook.com/events/275322874188120/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22surface%22%2C%22surface%22%3A%22create_dialog%22%7D]%7D
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Intégrez notre groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/carph/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam@gmail.com

Psychanalyse, inconscient et position éthique, par Élyse Michon

Le CARPH vous invite à sa cinquième conférence virtuelle de la session d’hiver 2021:

Psychanalyse, inconscient et position éthique
par Élyse Michon

Quand? Vendredi 26 mars 2021, 12h30-14h
Où? Sur Zoom

*Gratuit et ouvert à tous*
*Cette conférence ne sera ni enregistrée, ni rediffusée. Parce qu’elle a lieu sur Zoom, aucune attestation de présence ne pourra être délivrée.*

Inscription obligatoire:
 https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZUlfumqrjItHdLSCZjgRJmioGHwjuXhdjz3

Si, dans une pratique qui implique autrui, toutes les personnes qui exercent des métiers « relationnels » sont responsables de leurs gestes et tenus à la même déontologie, travailler avec l’hypothèse de l’inconscient impose une éthique particulière. Cette dernière devra tenir compte de la division du sujet : celle du patient , mais aussi celle du thérapeute qui, en tant que porteur d’un inconscient, ne peut pas s’exclure de l’équation. La répétition par et dans le transfert commande que le thérapeute se prémunisse contre la tentation d’user et d’abuser de la position de pouvoir que ce dernier lui confère. Nous tenterons de distinguer l’éthique de la psychanalyse, l’éthique du praticien dans l’analyse et l’éthique de l’analyste.

Élyse Michon est psychologue et psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Montréal, didacticienne à l’Institut psychanalytique de Montréal, dont elle est l’actuelle directrice. Elle est titulaire depuis plus de 25 ans de la formation en déontologie à l’Ordre des psychologues du Québec, et s’intéresse particulièrement aux questions d’éthique et de technique dans la pratique analytique. Elle pratique en bureau privé la psychanalyse, la psychothérapie analytique et la supervision.


Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/906387583458216
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Intégrez notre groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/carph/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com

Les troubles de la personnalité sous la perspective du trauma développemental : considérations théoriques et cliniques

Le CARPH vous invite à sa quatrième conférence virtuelle de la session d’hiver 2021:

Les troubles de la personnalité sous la perspective du trauma développemental: considérations théoriques et cliniques.

Par : Daphnée-Sarah Ferfache

Où ? Par Zoom

Quand ? Vendredi 12 mars de 12h30 à 14h00.

*Gratuit et ouvert à tous *

*La conférence ne sera ni enregistrée ni rediffusée*

Inscription obligatoire ici: https://uqam.zoom.us/meeting/register/tZ0lcumorzkoGNKNW-4OIolQVPHA5eC6JgV0

Les troubles de la personnalité sont encore grandement stigmatisés, non seulement au sein de la population, mais aussi d’équipes médicales. Parallèlement, la place qu’occupent les traumatismes infantiles dans le développement de difficultés relationnelles et de la personnalité est relativement peu considérée. En contexte de psychothérapie, il importe toutefois de se questionner sur les implications qu’ont ces traumas. Car de la mise en place du processus et du cadre à la fin de la relation thérapeutique, le suivi auprès de ces patients est jalonné de multiples étapes, à la fois inévitables et potentiellement re-traumatisantes. Aborder le sujet des troubles de la personnalité sous l’angle du trauma complexe permet de poser un regard différent sur ces patients et leurs difficultés, mais aussi de moduler l’intervention pour leur permettre de vivre éventuellement une expérience relationnelle réparatrice.

Daphnée-Sarah Ferfache est clinicienne et chargée de cours à l’Université de Montréal. Son parcours professionnel en milieu psychiatrique et au Centre Jeunesse de Montréal l’ont menée à la rencontre de patients ayant vécu d’importants traumatismes dans l’enfance, qui restent aux prises avec les séquelles psychiques et interpersonnelles laissées par ces premières expériences de vie.  

Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam@gmail.com

Groupe de lecture en psychologie humaniste: H21

Le CARPH ouvre un groupe de lecture pour la session d’hiver 2021 pour les étudiant.e.s. du programme de psychologie de l’Université du Québec à Montréal (baccalauréat et doctorat confondu).

Rejoignez le groupe en vous inscrivant par Facebook sur notre page ou en nous envoyant un courriel à carphuqam@gmail.com.

Les membres se réunissent virtuellement un lundi sur deux de 12h30 à 14h00.

La première oeuvre à l’étude sera Découvrir un sens à sa vie de Viktor Frankl, père de la logothérapie.

Prenez en note que l’organisation du groupe (notamment le choix des oeuvres suivantes et les éventuels ajustements d’horaire seront gérés par un groupe Facebook).