Sur une pratique avec des adolescent.es: conversation avec Ariane Chottin

Le CARPH est heureux de vous inviter à sa quatrième activité de la session d’hiver 2024, en psychologie psychodynamique :

Qui ? Ouvert à tous.tes
Format? Causerie (amenez votre lunch!)
Où ? Local SU-1560 Pavillon Adrien-Pinard (SU) de l’UQAM, 100 Sherbrooke Ouest
Quand ? Le lundi 25 mars de 12h30 à 14h00

ARIANE CHOTTIN, psychologue et psychanalyste à Paris (France) viendra nous parler de sa clinique au centre parADOxes, qu’elle dirige (www.paradoxes-paris.org).

«Depuis quinze ans, à Paris, parADOxes offre à destination des adolescents (11-25 ans) des consultations gratuites et des ateliers individuels d’écriture.

À cela s’ajoutent des interventions « hors les murs », par exemple des conversations dans des classes à l’occasion de situations violences verbales ou de harcèlement.

C’est l’orientation psychanalytique qui fait l’originalité de notre accueil. parADOxes est à la fois un lieu et un lien qui donnent toute sa place au sujet de cette parole que l’adolescent tente de faire émerger.

À partir de vignettes cliniques, la conversation que je vous propose tâchera d’extraire le plus vif de cette pratique avec les adolescent.es.»

Nous vous attendons nombreuses et nombreux!

—–
Notez qu’Ariane Chottin est invitée à Montréal par le Pont freudien, pour une fin de semaine de conférences et séminaires (22-23-24 mars). Tarif étudiant: 70$. Informations: https://pontfreudien.org/content/ant.
Nous remercions le Pont freudien d’avoir permis d’organiser cette causerie, et Ariane Chottin de se prêter à l’exercice pour les étudiants du CARPH.


Pour vous inscrire à notre infolettre: carphuqam[at]gmail.com
Événement Facebook: www.facebook.com/events/1430174134586457

VIN & FROMAGE annuel du CARPH

Bonjour à tous,

Vous êtes étudiant.es en psychologie à l’UQAM et vous vous intéressez de près ou de loin aux approches psychodynamique et humaniste?

C’est avec enthousiasme que le CARPH vous invite à son évènement vin et fromage annuel le 20 mars prochain.

Au menu: faire de nouvelles rencontres, boire un verre et manger une bouchée dans une ambiance festive et décontractée. 

Ne manquez pas cet événement !

RDV au SU-R310 à 17h.

LE TRANSFERT DANS LES PSYCHOSES

Bon lundi!
Le CARPH vous invite à sa prochaine conférence en psychologie psychodynamique :

Qui ? Ouvert à tous.tes Où ? Local SU-R360, Pavillon Adrien-Pinard (SU) de l’UQAM, 100 Sherbrooke Ouest
Quand ? Le mercredi 14 février de 12h30 à 14h00

À vos agendas! Nous vous attendons nombreuses et nombreux!

Pour Freud, le transfert, comme outil, semblait destiné aux névrosés et il n’était pas convaincu qu’il puisse convenir au sujet psychotique. Les avancées majeures apportées par Lacan ont permis d’aller au-delà de Freud.
Ces avancées mettent notamment en évidence que la relation transférentielle n’est pas simple répétition des relations passées ; et que les structures cliniques, dont « la psychose », ne relèvent pas d’un « trouble ».
Le transfert existe-t-il dans la psychose ?
Si oui, quelles en sont les particularités ? Quelques vignettes cliniques illustreront en quoi un travail clinique individuel avec des sujets psychotiques est tout à fait possible et pertinent.

MICHÈLE LAFRANCE est psychanalyste et directrice de la Maison l’Éclaircie à Montréal. Titulaire d’un diplôme d’études avancées (DEA) de psychanalyse de l’université Paris XIII et d’une maîtrise en psychologie clinique de l’université Laval, elle est membre de l’École de psychanalyse des Forums du Champ lacanien (EPFCL) et de l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ).

Page Facebook de l’événement: https://fb.me/e/1BJ4hOzLu

Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites en la demande à carphuqam@gmail.com 

Voir moins

Groupe de lecture en psychologie humaniste – hiver 2024

Bonjour, je m’appelle Jean-Sébastien, je suis finissant au baccalauréat ainsi que bénévole au CARPH. J’ai l’intention pour cette session-ci de reprendre le flambeau des cercles de lecture d’orientation humaniste qui étaient jadis organisés par le CARPH. L’objectif de ces cercles est d’échanger de façon informelle autour d’un ouvrage qui sera préalablement choisi. Les cercles de lecture du CARPH sont ouverts à tous les étudiants et étudiantes en psychologie de l’UQAM. Il n’y a aucun préalable pour y participer.

La plage horaire sera un mercredi sur deux, à 14h-15h30

Merci et bon début de session.

À propos du livre :

« Dans cet ouvrage la philosophe interroge le sentiment et l’injonction d’être à sa place, passant en revue les états existentiels que la vie conduit à adopter. Elle examine la question du choix des rôles que chacun exerce, en fonction des contraintes et des aspirations individuelles et collectives. »

CINÉ CARPH: « Seuls sur Terre », par Reed Morano

Bonjour à toutes et tous,

C’est avec grand plaisir que le CARPH présente une première SOIRÉE CINÉMA dans laquelle les étudiants auront le plaisir de visionner et discuter d’un film à caractère humaniste et psychodynamique.

La discussion se fera suite à la projection et de manière libre entre les étudiants.
Popcorn inclu!

Quoi: « Seuls sur Terre » par Reed Morano, 2018
Quand: mardi le 13 février 2024, 18 à 21h
Où: au Pavillon Adrien Pinard de l’UQAM, local SU-1550
Qui: Gratuit et ouvert à tous.tes
Événement Facebook: https://fb.me/e/zRfMBRUKi

Résumé: Après une catastrophe ayant décimé tous les mammifères, Del pense être le dernier être vivant sur Terre. Il vit une vie rangée dans sa ville et continue d’entretenir les livres de la bibliothèque où il travaille. Il passe aussi de maison en maison, nettoyant les cadavres des habitants du village et les enterrant les uns après les autres. Sa routine se transforme lorsqu’il rencontre Grace, une autre survivante.

En espérant vous y voir!

Suivre la page Facebook du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867
Pour vous inscrire à notre infolettre : carphuqam@gmail.com

L’EMPREINTE DU RÉCIT TRAUMATIQUE EN SITUATION PSYCHOTHÉRAPEUTIQUE: Comment l’art et d’autres stratégies peuvent favoriser la résilience et la croissance vicariante chez la personne thérapeute, par Catherine Emmanuelle Drapeau.

Le CARPH est heureux de vous inviter à sa prochaine conférence en psychologie humaniste :

L’EMPREINTE DU RÉCIT TRAUMATIQUE EN SITUATION PSYCHOTHÉRAPEUTIQUE: comment l’art et d’autres stratégies peuvent favoriser la résilience et la croissance vicariante chez la personne thérapeute par Catherine Emmanuelle Drapeau.

Qui ? Ouvert à tous.tes Où ? Local SU-1550 Pavillon Adrien-Pinard (SU) de l’UQAM, 100 Sherbrooke Ouest
Quand ? Le mercredi 31 janvier de 12h30 à 14h00

À vos agendas! Nous vous attendons nombreuses et nombreux!

Dans le cadre de cette conférence, vous serez invité à explorer divers impacts, positifs ou autres, du travail thérapeutique auprès de personnes qui ont survécu à un ou des traumatismes.
La conférence visera aussi l’ouverture d’une inter- et introspection concernant les facteurs de protection et les stratégies favorables au maintien du bien-être du ou de la thérapeute pour qui le récit traumatique s’inscrit au coeur de son travail.

La conférence s’appuiera sur les recherches et les expériences cliniques de la conférencière et sur des échanges entre les personnes présentes et volontaires.

Catherine Emmanuelle Drapeau est psychologue, art-thérapeute et éducatrice en art, a complété ses études doctorales à l’UQÀM. Ses recherches s’intéressent au développement des psychothérapeutes et à la réponse par l’art en tant que pratique du soin de soi, en lien avec l’expérience du trauma vicariant. Elle travaille actuellement auprès du personnel policier de la ville de Montréal.

Événement Facebook: www.facebook.com/events/625616513064105
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites en la demande à carphuqam@gmail.com

Intervention en situation de crise: l’offre de l’approche psychanalytique, par IVAN RODRIGO GONZALEZ

Le CARPH vous invite à sa première activité de 2024????!

Format: Conférence
Qui: Gratuit et ouvert à tous.tes
Où : au Pavillon Adrien Pinard de l’UQAM, local SU-1550
Quand: Mercredi 24 janvier de 12h30 à 14h

À vos agendas!

La compréhension actuelle des affections de santé mentale repose principalement sur une approche biomédicale. Couramment, le volet dit psychosocial viendra s’occuper de ce qui échappe à la solution médicamenteuse quand il s’agit de traiter la dépression, l’anxiété, les personnes «en psychose » ou en situation de crise. Il le fera cependant toujours dans la perspective médicale de la guérison et/ou d’un soulagement des symptômes.

La psychanalyse, de son côté, nous enseigne que là où le discours de la «santé mentale» identifie une défaillance, on devrait plutôt se saisir de ce que l’inconscient manifeste. Alors, comment l’intervenant qui met en pratique une écoute psychanalytique intervient-il en situation de crise? Et, comment répond-il à la demande d’aide dans ces moments particuliers?

À contre-courant des plans de sécurité et autres solutions pré-établies, l’approche psychanalytique priorise le fait de donner un espace de parole afin que puisse être élaboré ce qui sous-tend la crise.

Cet atelier va se pencher sur les implications de ce choix thérapeutique en intervention de crise, choix qui relève d’une position éthique.

Ivan Rodrigo Gonzalez Loyola est psychologue clinicien à Montréal et coordonnateur clinique de l’Association IRIS, un OBNL qui offre quatre différents services/programmes en santé mentale, parmi eux un Centre d’intervention de crise.

La clinique du bébé: penser et soigner le sujet bébé, par Rosalie Chassot

Le CARPH vous invite à sa deuxième conférence de l’automne 2023:

LA CLINIQUE DU BÉBÉ: PENSER ET SOIGNER LE SUJET BÉBÉ
par Rosalie Chassot

*Entrée libre et gratuite*

Où ? Local SU-1550 Pavillon Adrien-Pinard (SU) de l’UQAM, 100 Sherbrooke Ouest
Quand ? Le mercredi 25 octobre de 12h30 à 14h00

«Le bébé, avant même sa naissance ou son entrée dans le langage, est un sujet qui peut être entendu et soigné. La caractéristique de la clinique du bébé est qu’elle emprunte non seulement à la métapsychologie freudienne ou post-freudienne, mais aussi à d’autres courants tels que la théorie de l’attachement, les théories transgénérationnelles ou la systémie. La richesse clinique d’une telle approche consiste justement à penser le bébé à l’aide de toutes ces références pour proposer des interventions thérapeutiques inventives et opérantes.

Lors de cette conférence, nous soulèverons les enjeux de cette clinique si spécifique grâce à la présentation du travail clinique en équipe mobile psy-périnatale et de quelques cas cliniques.»

—————–

Rosalie CHASSOT est psychologue clinicienne dans une équipe mobile psy-périnatale en France et en cabinet privé. Formée en France et au Canada, elle a orienté sa pratique clinique et ses intérêts de recherche en psychologie périnatale pour ensuite se spécialiser en psychopathologie périnatale, en psychotraumatologie et dans l’évaluation du retrait relationnel du bébé. Elle est d’ailleurs chercheuse associée au laboratoire de recherche Parentalités et enfant en développement à l’UQAM.

—————————-
Événement Facebook: www.facebook.com/events/625616513064105
Suivez la page du CARPH: https://www.facebook.com/Carph-Uqam-653812238335867/
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam@gmail.com

L’art du contact : une compétence sensible au service de la relation

Dialogue entre deux psychothérapeutes

La psychothérapie est un art relationnel qui se construit entre le client et son thérapeute. Il revient à ce dernier d’instaurer un lien suffisamment sécurisant en établissant une proximité affective et différenciée et en favorisant un « être ensemble » de qualité (Lecomte et al, 2004). En cherchant à être pleinement présent, habité d’un réel désir de rencontre, le thérapeute ouvre un espace pour permettre au client de s’ouvrir et d’entrer en contact avec lui-même. Or, d’une part cette attitude, fondatrice d’un lien de qualité n’est pas un donné mais se développe et s’affine. D’autre part, l’histoire personnelle du thérapeute et la façon dont il a été touché et rencontré au travers de ses expériences de vie vont agir sur sa manière d’entrer en relation avec son client. 

Deux psychothérapeutes, dialoguent autour des différentes significations du toucher (de la pulsion de contact de l’enfant à l’expérience de la thérapie) et la manière dont leur formation à l’haptonomie a influencé leur manière d’entrer en lien.

Avec :

Laure-Élina Bénard est travailleuse sociale et psychothérapeute. Outre ses formations en service social et en approche systémique, Laure-Élina s’est intéressée aux approches psychocorporelles et s’est formée en Psychologie Corporelle Intégrée (PCI) et à l’haptonomie pour l’accompagnement à la naissance. Elle a exercé plusieurs années en périnatalité au CHU Ste-Justine, puis exerce en pratique privée auprès d’une clientèle adulte variée depuis une dizaine d’années.

Florence Vinit est psychologue clinicienne en pratique privée et professeure au département de psychologie de l’UQAM.  Après avoir fait sa thèse sur la question du toucher dans les pratiques soignantes, elle a poursuivi ses recherches sur la phénoménologie du rapport au corps. Elle a travaillé plusieurs années en préparation affective à la naissance (dérivée de l’haptonomie).

Quand?
Le mercredi 04 octobre 2023 de 12 h 30 à 14 h

Où?
Local SU-1550
Pavillon Adrien-Pinard (UQAM)
100 Sherbrooke O., Montréal

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!

Événement Facebook: https://www.facebook.com/events/156958867455996

Suivez la page du CARPH et ne manquez pas les prochains événements liés aux approches humaniste et psychodynamique : écrivez-nous à carphuqam@gmail.com pour vous inscrire à notre liste de diffusion.

Penser l’accompagnement psychologique et ses liens avec la psychothérapie- Partie II. par Raphaële Noël

Au vu du succès de la dernière conférence de Raphaële Noël (PhD., psychologue et professeure agrégée au département de psychologie de l’UQAM) sur l’accompagnement psychologique et de la richesse de ce sujet, le CARPH a pensé à faire une deuxième partie.

Dans le but de dégager ce qui définit l’accompagnement psychologique et le différencierait de la psychothérapie, un partage de réflexions cliniques et théoriques sera proposé à partir de différents exemples d’accompagnement psychologique, tels que l’accompagnement de deuil périnatal (DPN), l’accompagnement des traitements de fertilité, l’accompagnement de grossesse (transition à la maternité, transition à la paternité, grossesse après un DPN, grossesse après des traitements de fertilité) mais aussi l’accompagnement des parents lors d’une psychothérapie d’enfant.

À la fois clinicienne et chercheuse, Raphaële Noël enseigne la clinique adulte et la clinique infantile et mène des recherches portant sur la parentalité en situation d’intensité: transition à laparentalité, recours à la procréation assistée, enfant en difficulté psychologique, deuil périnatal, précarité sociopsychique. Responsable du programme court en psychologie périnatale, les tout-petits et leurs parents sont au coeur de ses intérêts.

Quand?
Le 29 mars 2023 de 12 h30 à 14 h

Où?
Local SU-1550
Pavillon Adrien-Pinard (UQAM)
100 Sherbrooke O., Montréa

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1446636636072293/?ref=newsfeed
Suivez la page du CARPH

Ne manquez pas les prochains événements liés aux approches humaniste et psychodynamique: écrivez-nous à carphuqam@gmail.com pour vous inscrire à notre liste de diffusion.