Amour et fragilité : regards croisés sur le volontaire et l’involontaire. Par Gaëlle Fiasse

Le CARPH (Centre d’Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste) vous présente sa 5e conférence de la session :

Amour et fragilité: regards croisés sur le volontaire et l’involontaire
par Gaëlle FIASSE

QUAND? Le mercredi 10 avril 2019, de 12h30 à 14h
OÙ? Pavillon Adrien-Pinard de l’UQAM (100 rue Sherbrooke O), local SU-1550.

**L’ENTRÉE EST LIBRE**

« L’amour a ceci de paradoxal qu’il peut nous fragiliser et être en même temps notre plus grande force. Que peut-on dire sur ce lien entre amour et fragilité? Comment penser la réciprocité dans le lien à autrui ou son absence? Dans quelle mesure l’amour peut-il impliquer le volontaire et l’involontaire?»

Gaëlle Fiasse est professeure de philosophie et professeure associée en études religieuses à l’université McGill. Elle est l’auteure de Amour et Fragilité. Regards philosophiques au coeur de l’humain (Québec, PUL, 2016)

Événement Facebook ici

Intégrez notre groupe Facebook pour être au courant de toutes nos activités et partager les vôtres, ou suivez notre page!

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com.

CAUSERIE : Foucault, la folie et la psychiatrie

Le CARPH invite les étudiantes et étudiants en psychologie de l’UQAM à une causerie informelle avec Coline FOURNOUT sur le thème:

FOUCAULT, LA FOLIE ET LA PSYCHIATRIE
Causerie avec Coline Fournout

QUAND? Le mercredi 3 avril 2019, de 12h30 à 14h
OÙ? Pavillon Adrien-Pinard de l’UQAM (100 rue Sherbrooke O), local SU-1560.

On parcourra lors de cette causerie l’œuvre de Michel Foucault avec la folie pour fil rouge. Après un bref passage par les approches phénoménologiques et anthropologiques de la folie, le philosophe se fait connaître pour son Histoire de la folie à l’âge classique (1961) et n’a de cesse par la suite d’interroger la frontière entre le normal et le pathologique, les politiques de santé et les pratiques de cure – et en particulier, l’émergence de la psychiatrie au 19ème siècle.
Par la lecture de courts extraits emblématiques, on verra quelles sont les différentes (re)formulations du thème de la folie et on se demandera ce qui est pertinent pour la pratique du métier de psychologue/psychothérapeute.


Coline Fournout est candidate au doctorat en philosophie à l’Université Paris Nanterre, au laboratoire Sophiapol.

Événement Facebook ici
Intégrez notre groupe Facebook pour être au courant de toutes nos activités et partager les vôtres, ou suivez notre page!
Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com.

Comprendre les jeunes trans et leur famille : une perspective phénoménologique

Le CARPH (Centre d’Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste) vous présente sa 2e conférence de 2019:

COMPRENDRE LES JEUNES TRANS ET LEUR FAMILLE : UNE PERSPECTIVE PHÉNOMÉNOLOGIQUE, par Denise MÉDICO

QUAND? Le lundi 11 mars 2019, de 12h30 à 14h
OÙ? Pavillon Adrien-Pinard de l’UQAM (100 rue Sherbrooke O), local SU-1550.

**L’ENTRÉE EST LIBRE**

Nous discuterons des principaux enjeux auxquels font face les jeunes trans et leur famille. Un modèle du développement de l’identité de genre trans basé sur une compréhension des situations d’oppression et ancré dans une perspective phénoménologique sera proposé à partir de l’expérience clinique de l’auteure et de travaux de recherche en cours. Des propositions pour la clinique auprès des familles et des jeunes seront abordés.

Venez en grand nombre!!

Denise Médico est psychologue et professeure au département de sexologie à l’UQAM. Ses domaines d’expertise se centrent autour de la diversité de genre, de sexualité et d’érotisme. Elle s’intéresse en particulier à la subjectivité sexuelle et la corporéité, les processus réflexifs et la phénoménologie ainsi que les psychothérapies affirmatives.

Événement Facebook ici

Intégrez notre groupe Facebook pour être au courant de toutes nos activités et partager les vôtres, ou suivez notre page!

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com.

«La dimension corporelle dans la psychothérapie», par Janine Corbeil

Le CARPH (Centre d’Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste) vous présente sa première conférence de 2019:

LA DIMENSION CORPORELLE DANS LA PSYCHOTHÉRAPIE
par Janine Corbeil

QUAND? Le mercredi 30 janvier 2019, de 12h30 à 14h
OÙ? Pavillon Adrien-Pinard de l’UQAM (100 rue Sherbrooke O), local SU-1550.

**L’ENTRÉE EST LIBRE**

Cette conférence partira des six postulats théoriques sous-tendant la dimension corporelle en psychothérapie gestaltiste : 1) le corps est le réservoir de l’énergie et de l’émotion ; 2) toute action implique l’organisme dans sa totalité et se déroule simultanément sur les plans cognitif, imaginatif, sensoriel, moteur et proprioceptif ; 3) le corps est le lieu de la centration ; 4) le corps est la plupart du temps en arrière-plan de la conscience, et le ramener au premier plan permet des découvertes importantes ; 5) le corps constitue une partie incontournable du système de soutien interne ; 6) le corps ne ment pas. Chaque postulat sera illustré d’exemples tirés de la pratique.

Venez en grand nombre!!

Psychologue formée à la Gestalt-thérapie, à la thérapie familiale et aux approches rogérienne et corporelles en psychothérapie, Janine Gagnon-Corbeil a reçu le prix du Mérite annuel de l’Ordre des psychologues du Québec (1994) et celui de l’Association québécoise de Gestalt (1998). Elle pratique la psychothérapie à Montréal depuis 1963. Elle est l’auteure de nombreux articles et a participé à plusieurs ouvrages collectifs.

Événement Facebook ici

Intégrez notre groupe Facebook pour être au courant de toutes nos activités et partager les vôtres, ou suivez notre page!

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion, faites-en la demande à carphuqam[at]gmail[point]com.

Perspectives phénoménologique sur l’expérience de désorientations corporelles: une analyse critique

Le CARPH est heureux de vous convier à sa quatrième conférence du semestre:

PERSPECTIVES PHÉNOMÉNOLOGIQUES SUR L’EXPÉRIENCE DE DÉSORIENTATIONS CORPORELLES: UNE ANALYSE CRITIQUE

par CORINNE LAJOIE

QUAND? Le mercredi 28 NOV. de 12h45 à 14h
OÙ? Pavillon Adrien-Pinard de l’UQAM (100 rue Sherbrooke O), local SU-1550

**L’ENTRÉE EST LIBRE**

Cette conférence aborde la structure dynamique et relationnelle des rapports au monde marqués par l’expérience de désorientations corporelles importantes (ex. maladie, handicap, sexisme, vieillissement, homophobie, racisme). À l’aide de la méthode phénoménologique, notamment les analyses phénoménologiques de la corporéité et des structures de l’être-au-monde, je tenterai de décrire certaines désorientations qui bouleversent les dimensions spatiales, temporelles et affectives de l’expérience humaine. La phénoménologie (notamment les approches féministes et critiques) propose des outils essentiels pour mieux comprendre ces expériences et accueillir leur expression. Cette conférence présentera ainsi l’intérêt clef de l’approche phénoménologique pour les (futur.e.s) clinicien.ne.s et chercheur.e.s en psychologie, en vue du développement de nouvelles pratiques thérapeutiques et interprétatives.

Corinne LAJOIE est coordonnatrice de recherche à l’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé, où elle est impliquée dans un projet de recherche sur la notion de vulnérabilité en santé mentale. Elle est titulaire d’une maîtrise en philosophie à l’Université de Montréal et travaille en phénoménologie féministe.

Événement Facebook ici.

***Prenez note que notre Vin & fromages annuel aura lieu LE SOIR MÊME, au PK-1140! https://www.facebook.com/events/2257136761180732/ ***

Foire aux livres du CARPH

Ventre de livre usagés au CARPH!

La vente aura lieu du lundi 26 mars au vendredi 30 mars, de 10h à 16h au CARPH (SU-J525)

À partir de 0,10 $, vous trouverez des articles et des livres de références dans nos approches, mais aussi sur la psychologie en général.

Les étudiants de toutes les sections sont les bienvenus.

Les bénéfices serviront à renouveler les ouvrages de la bibliothèque du centre.

Venez nombreuses et nombreux!

 

Conférence de Radar.Psy

Le mercredi 28 mars 
de 12h45 à 14h00
au Pavillon SU de l’UQAM: 100 Sherbroke Ouest, local SU-1550

Nous vous invitons à la prochaine conférence du CARPH par Radar.Psy.

Radar.Psy, le réseau d’action et de défense des approches relationnelles en psychothérapie, regroupe les psychologues et psychothérapeutes préoccupés par la situation de la référence et de l’accès à des services de psychothérapie diversifiés et véritablement adaptés aux besoins de la population.

En effet, une inquiétude croissante se fait sentir un peu partout, au Québec comme ailleurs, quant à ce qu’oriente actuellement les références en psychothérapie ou encore sur quelles bases et autour de quelles approches thérapeutiques les services en santé mentale tendent à être organisés.

Radar.Psy partage avec de nombreux psychologues et psychothérapeutes une inquiétude croissante quant à l’appauvrissement des soins de psychothérapie disponibles ainsi qu’un important malaise devant l’intrusion par des tiers dans notre champ d’expertise.

Les actions qui nous préoccupent se basent entre autres sur:

  1. une incompréhension de la nature et des résultats de la recherche associée à une utilisation réductrice et erronée des données probantes,
  2. une recherche équivoque de services soit disant performants, efficaces et économiques, et
  3. le recours à des modèles de soins qui peuvent s’avérer inadaptés et incompatibles avec la psychothérapie.

Évènement Facebook ici.

Nous espérons vous y voir en grand nombre !

Introduction à la perspective intersubjective en psychologie avec Nadine Gueydan!

Mercredi 25 janvier, local SU-1550, UQÀM, 100 Sherbrooke Ouest, 13h à 16h.

Le paradigme philosophique actuel, qui délaisse la vision traditionnelle de l’homme comme entité close pour celle de l’homme édifié en permanence par un réseau d’influences auquel lui-même participe, a concouru à forger les grands paramètres de l’intersubjectivité en psychologie. Déplaçant son regard de l’intrapsychique vers l’interpsychique et attentif à l’influence mutuelle de chaque instant, le psychoclinicien s’inclut dans le processus dialogal, utilisant la présence vivante de sa subjectivité, consciente ou inconsciente, pour faire advenir un sujet.

NADINE GUEYDAN est psychologue clinicienne. Diplômée en philosophie (Lyon, France) et en psychologie (Université de Montréal), elle exerce en bureau privé depuis plus de 35 ans. Au cours de ses différentes formations à la psychothérapie, allant de l’humanisme existentiel à la psychanalyse intersubjective, elle n’a cessé de nourrir son intérêt pour les assises philosophiques de la psychologie, dans ses dimensions phénoménologique, existentielle, herméneutique et aujourd’hui intersubjective. Elle a présenté successivement 14 activités de formation dans le cadre du Groupe d’étude sur l’intersubjectivité (GEI) entre 2012 et 2016.

Réflexions autour de l’amour et de la fragilité avec Gaëlle Fiasse

GaëlleFiasse_Couleur final

Midi-causerie: avec Christian Thiboutot

MidiCauseries_Thiboutot_Couleur