«Les soins aux adolescents vulnérables: enjeux et incidences dans l’approche des interventions cliniques en santé mentale», par Didier Drieu. En collaboration avec le GRIJA et la revue Filigrane

Didier Drieu Couleur

Un doublé: « Le savoir-être et le savoir-faire en intervention psychodynamique » avec Alexandre Francisco ET « La place de l’enfant dans la psychanalyse» avec Dominique Holvoet

Francisco_Vfinale_Couleur Holvoet_Couleur_VFinale

La chasse aux sorcières et la question du diable ; constitution subjective de l’Autre méchant

Diable_VFinale_Couleur_2OctLe CARPH et NLS Québec (New Lacanian School) présentent:

 

La chasse aux sorcières et la question du diable ; constitution subjective de l’Autre méchant.

 

Une conférence de Jacob Rogozinski, Ph.D. (Université de Strasbourg)

 

« La figure de Satan et le mythe du « complot satanique » ont joué un rôle décisif dans la persécution de masse appelée « chasse aux sorcières » qui s’est déchaînée en Occident entre le XV° et le XVIII° siècle. J’avance comme hypothèse que la figure d’un Autre maléfique et la « théorie » du complot demeurent deux traits fondamentaux des dispositifs de persécution des temps modernes. Ainsi les mouvements totalitaires du XX° siècle ont-ils continué de diaboliser leurs ennemis, bien qu’ils aient abandonné toute croyance en cette figure déterminée de l’Autre maléfique que l’on désignait depuis des millénaires comme « Satan ». Comment opère une telle figuration? Doit-on reconnaître dans le diable, avec Freud, une figure du Père? Comment rendre compte alors de certains traits « maternels » qui la caractérisent? Peut-on repérer, en Satan, une métaphore de la jouissance? Qui se dissimule donc sous le masque du diable? »

 

Jacob Rogozinski est professeur au département de philosophie de l’Université de Strasbourg en France. Ses domaines de recherche sont la phénoménologie du corps et du sujet, philosophie et littérature, philosophie et psychanalyse et la philosophie politique.

Comment devient-on psychanalyste?

ABéraud_Psychanalyste V1 coul

Parler de Françoise Dolto et de psychanalyse

Dolto Final Couleur

Parler de Françoise Dolto et de psychanalyse

Suicide et psychothérapie : enjeux et interventions

Francisco2014

Bonjour à toutes et tous,

 

Le CARPH vous invite à sa prochaine conférence qui sera tenue le mardi 18 mars, 12h30 à 14h00, au DS-1950. Dans la suite de son cycle de conférences au CARPH,  M. Alexandre Francisco, D. Ps., psychologue à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et Professeur chargé d’enseignement clinique à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, nous parlera de la problématique du suicide en psychothérapie, de ses enjeux spécifiques et des interventions qui s’y rattachent. M. Francisco s’intéressera aux sens que peuvent prendre la menace et le geste suicidaires, aux interventions possibles dans ce contexte.

 

La menace suicidaire suscite souvent une angoisse à laquelle le clinicien peut-être tenté de répondre de façon autoritaire, protective ou objectivante. Il faut cependant se demander si les mesures prises dans un contexte de crise ne perdent pas parfois de vue le travail clinique, au profit d’une sécurisation du patient… mais aussi du clinicien. Comment maintenir la réflexion et le travail clinique sous la menace de mort? M. Francisco ose prendre la parole sur ce thème sensible et exposer ses propres réflexions issues de son expérience en psychothérapie en milieu psychiatrique.

 

Si vous voulez vous familiariser avec le modèle psychodynamique de travail de M. Francisco, vous pouvez vous présenter au CARPH pour visionner l’une des 3 conférences données lors des années passées.

 

Il nous fera plaisir de vous accueillir lors de cet événement ouvert, public et gratuit, auprès de ce conférencier toujours très populaire!

 

NEUROPSYCHANALYSE : conférence conjointe du CARPH et du CAREN

Bonjour à toutes et tous,

 La mixité des genres, le dialogue entre les différentes approches semblent toujours avoir été un gage de réussite, de découvertes fascinantes, de compréhension plus riche. C’est dans cette perspective que le Centre d’activités et de références psychodynamique et humaniste (CARPH) et le Centre d’Activités et de Ressources Étudiantes en Neurosciences (CAREN) ont travaillé en collaboration afin de vous offrir cette prochaine conférence :

Neuropsychanalyse : un retour aux origines comme perspective d’avenir.

Sébastien Adam, candidat au Ph. D. en psychologie et chargé de cours à l’Université de Montréal, avance que «le projet de réancrer la psychanalyse dans les neurosciences suscite à la fois enthousiasme et critiques. Cette présentation se propose d’examiner l’histoire des relations entre ces disciplines, de présenter la neuropsychanalyse contemporaine et de donner quelques exemples de ses applications.»

La conférence aura lieu le mercredi 10 avril, de 13h00 à 14h30, au local N-M510 de l’UQAM, pavillon Paul-Gérin-Lajoie (Éducation), 1205, rue St-Denis. L’événement est public et gratuit, comme à l’habitude, et c’en est un à ne pas manquer, encore une fois!

Nous vous y attendons en grand nombre,

Marc-Etienne L Gaudet et Céline Boissonneault, coordonnateurs du CARPH

Edith Léveillé, coordonnatrice du CAREN

AdamS